Faire le choix de la fleur française !

Les occasions d’offrir des fleurs sont multiples : mariage, deuil, naissance ou simplement une petite attention. En France, certaines fêtes participent grandement au chiffre d’affaires de la filière des horticulteurs et des fleuristes !
La fête des mères, la Saint-Valentin…

Autant d’occasions pour les consommateurs de se rendre en boutique afin d’acheter des fleurs. L’offre s’est diversifiée, s’adaptant non plus qu’aux saisons mais aussi à l’apparition de nombreuses boutiques en ligne. Ainsi, il est désormais possible de commander des roses sur internet ou encore de souscrire à un abonnement afin de recevoir des « flower box » !

Une filière qui s’adapte donc, mais qui souffre d’une concurrence internationale importante au niveau du choix comme au niveau du prix.

Pourquoi est-il important de toujours privilégier les fleurs venant d’une production et d’horticulteurs français tout en réduisant son choix à des fleurs de saison ?

Une production horticole française

Aujourd’hui, 8 fleurs sur 10 viennent de l’étranger. Pourtant, il est admis que ce circuit ne fonctionne pas quand on réfléchit d’un point de vue circuit court ou agriculture durable.

Il y a moins de 400 producteurs de fleurs coupées en France et l’horticulture ne représente que 2% des exploitations agricoles françaises. Une petite filière qui a été, comme d’autres, durement touchée par la crise de la Covid.

Certaines fleurs exotiques ne poussent pas ou difficilement en France, il est donc entendable qu’elles proviennent d’autres pays. Mais d’autres, comme la rose, fleur la plus vendue en France, ne viennent presque jamais des producteurs français ! Son voyage commence en Afrique, passe souvent par les Pays-Bas, pour finalement arriver vers les consommateurs français. La qualité est donc largement réduite et on peut s’interroger sur le terme de « fleur fraîche ».

Cependant, les horticulteurs français ont une production assez variée avec notamment la pivoine, le muguet et les chrysanthèmes.

En achetant des fleurs françaises, vous soutenez la filière et participez à un circuit court et durable dans votre achat de fleurs !

Les fleurs françaises de saison

Un bouquet de roses importées, c’est un vol Paris-Berlin. Pas top pour le bilan carbone de la Saint-Valentin ! Demander à son fleuriste des fleurs françaises c’est faire le choix d’aider à limiter les émissions de gaz à effet de serre tout en aidant les horticulteurs de France.

Et SURTOUT, choisir des fleurs de saison. C’est un premier pas pour être certain de ne pas avoir des fleurs coupées venant de serres chauffées…

Un label qualité pour les bouquets français !

Il est possible d’aller encore plus en choisissant des fleurs qui ont un label. Cette mention peut indiquer plusieurs choses : le respect de la biodiversité, l’absence de pesticide… Il y a par exemple le Label Rouge, connu aussi dans le domaine alimentaire ou encore Plante bleue, reconnue par les pouvoirs publics et Fleurs de France. Plante bleue identifie la production éco-responsable en France notamment au travers de la gestion de l’irrigation, la gestion des déchets et la maîtrise de l’énergie. Quant à Fleur de France, c’est l’assurance d’avoir des plantes produites en France !

Retrouvez l’ensemble des fleuristes, horticulteurs et fermes florales françaises engagé.es à produire des fleurs françaises de saison et respectueuses de l’environnement sur le site du Collectif de la Fleur Française.

Panier
Retour en haut